Mon bilan littéraire 2017

Comme promis, voici mon bilan littéraire de l’année 2017. Je vais donc faire un bilan des livres que j’ai lu et ensuite je vais vous parler de mes coups de coeur. Je vais également vous parler des livres que j’ai le moins aimé ou qui ont été des déceptions.

Combien de livres lus cette année ?

Grâce à mon album Facebook, je peux vous dire que j’ai lu 104 livres du premier janvier au 31 décembre 2017.

Je m’étais donné comme objectifs de lire essentiellement des auteurs francophones, de faire diminuer ma pile de livres à lire et de découvrir le monde de la BD. Je pense y être parvenue !

Analyse de mon album de lecture :

Au total j’ai lu

  • 2 recueil de nouvelles dont “Echos obscurs” de Denis Labbé, sombre et envoutant,

  • 4 Art Book dont le sublime Apocryphe de Fleurine Retoré et Sophie Jomain.

  • 19 Bandes dessinées dont certaines ont été de véritables coups de coeur (Laurel et Leslie Plée),
  • 79 romans.

 

Analyse des romans:  

  • 1 roman d’un auteur espagnol (Le palais de minuit de Carlos Ruiz Zafon),

  • 20 romans d’auteurs anglophones,
  • 59 d’auteurs francophones (belges, suisse et français).

Mes coups de coeurs:

SOS GEEK de Tiffany Schneuwly

Je ne vais pas revenir sur ce roman car je vous en ai déjà parlé dans mon article sur Tiffany Schneuwly

Les tribulations d’une gothique amoureuse de Cécile Guillot.

Ce roman est frais et drôle. L’écriture de Cécile est fluide, claire et riche. J’ai adoré l’héroïne de ce roman. Il était facile pour moi de m’identifier à elle. J’ai aimé les références au réel que fait Cécile (références à Georgia Caldera, à la boutique “The Bat in the Hat”,…) .

C’est un roman sans prise de tête que j’ai apprécié lire. Il est léger et riche en même temps. Quand je l’ai refermé, j’ai eu envie de le relire aussitôt mais ma pal m’en a dissuadé. Je suis certaine qu’il peut devenir un de mes livres doudous au même titre que Hors de question de Georgia Caldera tellement l’univers m’a séduite.

L’orgueil de jay et la colère de Ben d’Adeline Dias.

Avant ma lecture, j’avais quelques appréhension sur cette série, car je n’étais pas très attirée par ces romans. Cependant, j’ai été agréablement surprise. J’ai été étonnée par le réalisme des personnages et j’ai été séduite par l’un d’eux. J’en suis même tombée amoureuse. J’ai rarement autant aimé un personnage que celui de Ben.

Adeline a fait des merveilles avec ses personnages, elle ne les épargne pas et leur en fait voir de toutes les couleurs. L’histoire en elle même est assez classique mais grâce à la psychologie de ses héros, Adeline a réussi à me capter et m’envouter. Je suis heureuse d’avoir craqué et de les avoir achetés !

Je le reconnais, si ces romans sont des coups de coeurs, c’est essentiellement pour le personnage de Ben pour qui j’éprouve une infinie tendresse. Il m’a touché, je me suis identifiée à lui. J’ai vécu avec lui toutes ses souffrances, sa colère et ses états d’âme tout au long de ma lecture.

Ces romans était ce que j’avais besoin au moment de ma lecture. J’ai hâte de retrouver cette bande de copains dans le tome 3 !  

Comme convenu 1 & 2 de Laurel

Laurel est une jeune dessinatrice française qui a publié ces deux BDs en auto-édtion grâce à une campagne de financement participative. Mon compagnon ayant participé à celle-ci, il a reçu les livres et me les a fait lire. Il a eu raison de me pousser à les lire car j’ai eu un coup de coeur pour les deux tomes.

Ces BDs autobiographiques nous montrent le parcours de Laurel et de sa famille lors de leur installation aux Etats-Unis. Elle et son compagnon travaillent pour une start up dont ils sont également cofondateurs et vont de galères en galères. J’ai ri, j’ai pleuré, je me suis attaché à Laurel et sa tribu… Je me suis beaucoup identifié à elle, j’ai adoré la suivre. Je l’ai trouvée juste dans les émotions décrites. C’est une réelle tranche de vie qu’elle a partagé avec nous et j’ai adoré.

En plus des dessins sympathiques, l’écriture est excellente. Je ne suis pas familiarisée avec le format BD, mais tout y est bien dosé : l’humour est présent au bon moment, l’émotion est toujours juste. Il y a tout ce que j’aime. D’ailleurs, je ne pensais pas qu’une bd pourrait me  plaire autant.

 

Nos chemins de travers de Georgia Caldera

Georgia Caldera fait partie de mes auteures fétiches depuis quelques années déjà. Je n’ai jamais été déçue par ses parutions. J’aime sa plume, son écriture fluide, ses personnages vrais et écorchés. Ici, je retrouve tout ce que j’apprécie dans ses romans.

J’ai adoré cette histoire, je me suis laissée subjuguer. Ce récit est prenant, les personnages sont recherchés et intéressants. Bref, j’ai peu de mots pour décrire ce que j’aime. J’ai très envie de le relire ! Encore un livre doudou ? peut-être… 😉  

Par contre, attention à la frustration quand vous arrivez au dénouement !!!! J’avais une folle envie de meurtre car lorsque j’ai tourné la dernière page, je me suis dit “NONNNNNNNNNN c’est pas possible, je veux la suite !”. Heureusement, le second tome sort dans quelques jours (le 17 janvier 2018) et donc une relecture sera la bienvenue avant de commencer le deuxième volet (“lol”).

 

Effroyable porcelaine de Vincent Tassy

En cette année 2017, les Editions du Chat Noir ont sorti une nouvelle collection : Chaton Hanté. Cette dernière est destinée au jeune public (9-12 ans).

Ce petit roman, de cette collection, est une petite pépite ! L’écriture est sublime et poétique. Les thèmes abordés sont fascinants et touchants. Ils se lit très rapidement, tellement il est envoutant.

C’est une très belle introduction à la littérature fantastique et gothique J’avoue avoir hâte que Florence, ma belle-fille, puisse le lire !

Mes déceptions

Les disparus de l’A16 de Maxime Gillio

Même si j’ai aimé l’intrigue de ce roman, j’ai été déçue du style de l’auteur. J’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Il y a selon moi (et ça n’engage que moi) trop d’humour et de second degré. Cela a alourdi le style et de fait ma lecture. J’ai également eu du mal avec les personnages, je ne me suis pas attachée à eux et ils m’ont parfois agacé. Cependant, l’intrigue est intéressante et bien construite.

Ce qui à tué ma lecture est le trop plein d’humour… Dommage !

Sanditon de Jane Austen

Je suis une fan de l’oeuvre de Jane Austen mais je n’avais pas encore lu ce roman. J’ai réparé ça et j’avoue avoir été un peu désappointée. En effet, tout du long on sent que Jane Austen n’a jamais terminé d’écrire ce roman et que quelqu’un d’autre a pris le relais. On ressent trop l’influence de ”Orgueil et préjugés”. Néanmoins, j’ai passé un agréable moment de lecture mais sans surprise… Dommage !

Double piège d’Harlan Coben

Bien que je sois convaincue que Harlan Coben soit une valeur sûre, j’ai été déçue par cette publication. Même si les personnages sont bien construits et le suspense présent, l’intrigue est malheureusement sans surprise et cousue de fil blanc. Du coup, même si la lecture était agréable, je suis restée sur ma faim et j’ai eu un goût de trop peu… Dommage !

Odette Toutlemonde d’Eric-Emmanuel Schmidt

Avec mon amoureux, nous sommes tombé sur le film sur BeTV. Un peu réticente au début, je me suis laissée embarquée. Du coup, ayant le livre dans ma pal, je me suis plongée dans sa lecture.

Je ne m’attendais pas à un recueil de nouvelles, ce fut ma première mauvaise surprise. J’ai commencé ma lecture, et j’avoue avoir été déçue par toutes les nouvelles sauf une. Même si elles sont bien écrites, je ne leur ai pas trouvé de charme ni de poésie comme j’en ai éprouvé pour Oscar et la dame Rose. La seule histoire que j’ai aimée est celle qui donne son nom au recueil. Je l’ai aimée pour son personnage central : Odette. J’ai de la tendresse pour elle. Elle a une personnalité “Feel Good”. Elle met de bonne humeur et est super attachante par sa candeur et sa fraicheur. Nous avons rarement de tel personnage. Malheureusement les autres nouvelles, m’ont laissées de marbre… Dommage !

En conclusion

En conclusion, cette année fut riche en lectures. Je suis assez bon public donc rarement déçue. Ici, rayon “déceptions”, j’ai du chercher pour trouver car, même si c’était moins bien qu’attendu, je ne peux pas dire que ce sont des flops. J’avais des attentes et elles n’ont pas été entièrement satisfaite mais ça ne rend pas les oeuvres mauvaises pour autant.

A contrario, j’ai eu du mal à sélectionner quelques livres coup de coeur car il y en avait encore beaucoup d’autres mais je n’avais pas envie de faire un article de quinze pages.

Objectif 2018 ?

Est-ce que je me lance une défi cette année ? Je ne sais pas car se mettre la pression est le meilleur moyen de ne pas y arriver. Néanmoins, je suis bien décidée à faire diminuer ma monstrueuse PAL et de terminer les séries que j’ai commencées mais pas encore terminées. Je ferai un petit bilan à la fin de l’année, et nous verrons si j’ai réussi mon challenge.

Et vous, vous avez des challenges lectures ?

Par ailleurs,  les doudous fous et moi, vous souhaitons une belle et heureuse année 2018, j’espère qu’elle sera remplie de bonnes lectures !

Publicités

Bilan de l’année 2017

La fin d’une année et le début d’une nouvelle est le bon moment pour faire le point sur ce qui s’est déroulé durant les douze derniers mois. Je ne déroge pas à la règle et je vais donc vous faire part de mon bilan pour 2017.

Janvier…

J’ai commencé 2017 par un joli petit burn out ! Depuis plus d’un mois, j’étais à bout, je me trainais une rhinopharyngite qui ne voulait pas me quitter, j’arrivais au travail en larmes, je n’avais pas envie de sortir de mon lit, je n’avais plus de joie de vivre et je ne prenais plus plaisir à rien. J’ai essayé de tenir le coup, mais mi janvier j’ai craqué et j’ai été voir mon médecin. Le verdict est tombé: Burn out professionnel. J’ai donc été en arrêt maladie pendant presque 6 mois.

Pendant cet arrêt, afin de mieux me comprendre et d’avancer, j’ai entamé une thérapie avec une professionnelle.  Encore aujourd’hui, je m’y rends chaque semaine. Le travail est long et difficile mais il est indispensable. Je prends vraiment le temps de me retrouver et de me reconstruire.

Grâce à elle, même si les choses ne sont pas toujours faciles, j’ai déjà parcouru un bon bout de chemin. Cependant, la route est encore longue. J’avance doucement mais surement.

 

Une nouvelle ville pour une nouvelle vie…

Mon burn out m’a également permis de prendre deux grandes décisions qui ont bouleversé ma vie.

En effet, durant les vacances d’été, j’ai pris la décision d’emménager chez mon chéri et sa fille ! Il devenait important pour moi que nous puissions enfin vivre sous le même toit à temps plein. J’en avais assez des aller / retour entre chez lui et chez moi. Il fallait se décider…

La décision n’a pas été facile à prendre car j’ai vécu pendant cinq ans seule et j’adorais ça. J’avais mon autonomie, mon indépendance. Par ailleurs, j’avais peur de l’inconnu et peur que ça ne se passe pas comme nous le souhaitions. Aujourd’hui, je suis heureuse, nous créons notre foyer petit à petit.

Ce déménagement a entraîné un autre changement de taille : j’ai quitté mon emploi. Les trajets entre mon domicile et mon lieu de travail étant de plus d’une heure et mes horaires étant décalés (matin, midi et soir), je ne pouvais pas continuer. Au début cela aurait été faisable, mais je n’aurai pas tenu sur la longueur. A un moment, il faut faire des choix et celui-ci était assez évident pour moi. Je voulais vivre avec Aurian et Florence. Je voulais fonder ma famille…

J’ai pris ces deux décisions après de longues réflexions, mais je ne les regrette absolument pas. J’avais besoin d’un nouveau départ et voilà, j’y suis !

Mon avenir professionnel ?

Étant maintenant sans emploi, la question suivante s’est posée : Que faire maintenant ? La réponse est facile : chercher du travail ! Malheureusement, c’est plus facile à dire qu’a faire. En effet, ma recherche d’un nouvel emploi avait commencé bien avant que je démissionne. Du coup, j’ai continué mes recherches, je postule à tout ce que je peux car je n’ai pas envie de rester sans rien faire. Malheureusement, pour le moment, mes recherches restent infructueuse. Mon avenir professionnel est donc assez incertain pour le moment.

Du coup, afin de remédier à mon absence de diplôme, j ’ai commencé une formation en entrepreneur e-commerce. Cette formation m’a permis de faire de nouvelles connaissances dans ma ville d’adoption et m’ouvre de nouvelles perspectives professionnelles. Je suis très enthousiaste pour l’avenir, je m’imagine dans différents projets. Cela faisait très longtemps que ça ne m’était plus arrivé, et ça fait un bien fou !

 

Mon blog ?

En avril dernier, j’ai commencé à tenir ce blog. Mon compagnon en tient un depuis quelques années et m’a encouragé à faire pareil. D’abord un peu sceptique, je me suis vite prise au jeu. J’essaie de faire des articles qui me ressemblent et que j’aimerais lire ailleurs.

Depuis l’ouverture de ce blog, j’ai rédigé une vingtaine d’articles sur différents sujets. J’ai 897 vues depuis avril, mon article le plus lu est celui que j’ai écrit au sujet d’une journée à Efteling. L’article qui a le moins de succès est ma petite présentation.

Même si il n’est pas évident pour moi de trouver des sujets intéressants, il est également difficile de trouver une présentation différente des autres afin de se démarquer. C’est pourquoi, j’ai varié les sujets et que pour ce qui concerne la littérature, j’essaie de ne pas faire la présentation d’un livre mais de vous parler des auteurs que j’aime avec un point lecture sur leur “oeuvre”. J’ai également pris beaucoup de plaisir à partager avec vous mes expériences capillaires, mes découvertes des cosmétiques home made etc…

Je pense donc continuer mon blog dans cette veine : des sujets que j’aime avec un petit brin de folie et beaucoup de bonne humeur.  

cropped-lisbook.jpg

Mes lectures de l’année

Les livres ont une place importante dans ma vie. J’adore me plonger dans un roman et me laisser imprégner par l’histoire et les personnages. Je lis énormément, et c’est vrai que cette année, j’ai eu l’occasion de lire beaucoup.

Comme je fais un album reprenant mes lectures sur facebook, je peux vous dire que j’ai lu 104 livres du premier janvier au 31 décembre 2017.

J’ai privilégié les auteurs francophones et les livres de ma pile à lire. J’avais pour objectif de faire diminuer ma pal, cependant, j’ai été faible et j’ai craqué en achetant de nouveaux livres lors des différents salons !

Je me suis également ouverte à la bande dessinée qui n’est pas mon style de lecture, j’ai fait quelques belles découvertes.

Je ferai un article bilan littéraire 2017 avec mes coups de coeurs et mes déceptions de l’année.

Rencontres littéraires ?

Cette année fut riche en salons littéraires. J’ai été à la Foire du Livre de Bruxelles, à Trolls et légendes, à Mon’s Livre, Les imaginales, les halliennales, le festival de la bd etc…

A la Foire du livre de Bruxelles, j’ai enfin osé faire la file pour rencontrer Amélie Nothomb (ADORABLE !), j’y ai également rencontré le grand Harlan Coben. Je n’en reviens toujours pas d’avoir rencontré ces deux auteurs !

J’y ai également revu Franck Thilliez et Sire Cédric, ainsi que d’autres auteurs que je croise régulièrement en salon.

A trolls et légendes, j’ai eu la chance de rencontrer Fiona McIntosh, de revoir Georgia Caldera et Cassandra O’Donnell.


J’ai également revu, au fil de ces salons, Mathieu Guibé, Cécile Guillot, Adeline Dias, Manon Elisabeth d’Ombremont, Morgane Caussarieu, Denis Labbé, j’en passe. C’est toujours un petit bonheur pour moi de les croiser et de discuter avec ces auteurs. Je me sens dans mon élément quand je suis entourée de livres !

Découvertes de l’année ?  

Mon compagnon suit quelques youtubeurs depuis des années et m’a fait découvrir ce monde. Au début, je trouvais cela un peu ridicule mais j’ai commencé à visionner quelques vidéos et je me suis prise au jeu.

J’ai commencé à chercher des vidéos sur les colorations semi permanente. Grâce à cela j’ai découvert plusieurs youtubeuses vraiment sympas. Ensuite en farfouillant, j’ai commencé à regarder des vlogs beautés et ma passion pour le make up s’est réveillée… J’ai recommencé à prendre soin de moi, je me suis fait mon petit coin beauté et j’ai découvert de nouveaux produits et de nouvelles marques de maquillage !

mon petit coin beauté et ce que les Youtubeuses m’ont fait acheter lol

J’ai également commencé à faire des produits cosmétiques home made. J’ai réalisé des masques, des gommages, des baumes pour les lèvres, une crème pour les mains, des sels de bains etc… Je me suis amusée car c’est assez ludique, mais surtout il s’est avéré que ces produits à base d’huile végétale et d’huile essentielle sont efficaces !

J’ai découvert trois nouvelles boutiques en Belgique qui vendent des vêtements styles années 50. Il y a ma préférée :  Sweet P qui se trouve à Gand. Cette boutique est magique *_* Elle est immense et la collection est superbe !

Mes derniers achats chez Sweet P !

Ensuite, il y a L’atelier Clandestin et Un coin de parapluie, toutes deux situées à Namur. Petites mais chaleureuses boutiques, j’ai une préférence pour la collection choisie par la patronne de l’atelier, elle est à tomber mais dommage que cette boutique ne soit pas ouverte tous les jours, elle n’est ouverte que le samedi et le dimanche. Par ailleurs, il y en a pour toutes les bourses mais les grandes tailles partent vite.

Quant à un coin de parapluie, les collections choisies sont pour un budget plus élevé que le mien et les grandes tailles ne sont pas toujours disponibles.

Cette année, je compte bien aller découvrir de nouvelles boutiques. Il y en a une à Charleroi qui me fait de l’oeil depuis quelques mois, mais je n’ai pas encore eu l’occasion d’y faire un tour.

Conclusion

En conclusion, cette année fut riche en évolutions et en émotions. J’ai totalement changé de vie, j’ai de nouveaux objectifs et plein de nouveaux projets dans la tête. J’ai réalisé mon challenge littéraire de lire plus de 100 livres en une année, et je me suis ouverte à de nouvelles choses (blogs, youtube, cosmétiques, bd etc…).

Ce fut une année difficile sous certains aspects mais tellement riche que je ne veux garder que le positif !

Remerciements

Je tiens à terminer cet article par des remerciements : merci mon amour d’être là dans les bons et les mauvais moments, merci à ma famille de me soutenir et  merci à mes amies pour leur soutien durant toute cette année. Sans eux, je n’aurai pas autant avancé dans ma vie, et je serais toujours au même point. La vie s’ouvre à moi, en partie grâce à vous, alors merci ! 

Tigrou, le chat et moi, nous vous faisons de gros câlins !

Manon Elisabeth d’Ombremont.

Pour cet article, je vais vous présenter une jeune auteure belge que j’apprécie beaucoup : Manon Elisabeth d’Ombremont.
J’ai découvert Manon lors du festival « le printemps des légendes » à Monthermé en 2016. J’ai rencontré une auteure adorable et souriante, accompagnée de son petit dragon. J’ai craqué pour son premier roman que j’ai lu dés que je suis rentrée chez moi. Je l’ai dévoré.

Qui est-elle ?

Sous ce pseudonyme se cache une auteure de talent. Née en 1993, cette jeune liégeoise est actuellement étudiante en médiation culturelle à l’université de Liège.

Depuis toujours elle est une grande lectrice de SF, fantasy et fantastique. Vers 11 ans, elle découvre les jeux de rôle. Elle commence à rédiger des histoires et à développer des personnages sur des plateformes de rpg (role playing game). Depuis, l’écriture est devenue une part intégrante de sa vie. Elle ne peut plus s’en passer, c’est devenu une véritable passion.

Elle se lance dans la rédaction de textes développant des thèmes assez courant en fantasy et en fantastique : vampires, loups-garou, fées, démons, dragon… Cependant, c’est en découvrant la Dark Fantasy que le déclic se fait, et elle commence l’écriture de son premier roman.

Ce premier ouvrage sera édité chez L’ivre-book en 2015, il s’intitule « Légendes Faes, la chienne de l’ombre ».

Elle tient également un blog où elle partage des chroniques sur les lectures qu’elle dévore.

Qu’écrit-elle ?

Comme dit précédemment, son style de prédilection est la dark fantasy. Pour le moment, elle a écrit deux sagas dans ce style : « Les légendes Faes » (trilogie, dont le premier tome est son premier roman) et « Chtonya Verse » (saga de deux tomes).

Elle s’est également lancé un défi en écrivant un roman de « dark romance » (selon la maison d’édition) sous fond de mafia russe : Bratva.

Elle nous a également publié une nouvelle gothique, intitulée « Lune de miel ».

Ses publications :

Légendes Faes

Légendes faes est édité chez L’Ivre-book. Le troisième tome est en cours d’écriture et je ne vous cache pas mon impatience de connaitre enfin la fin de cette histoire !

Présentation de l’éditeur du premier tome afin d’éviter le spoile : 

Melyan est une bâtarde. Mi-fomoire mi-fée, elle a pour unique ambition de devenir une grande guerrière, digne de son héritage.
Elyalë est une banshee. Magicienne aux pouvoirs terrifiants, elle est aussi la martyre de l’Empereur.
Tout les oppose, et elles se connaissent à peine.
Pourtant, elles sont demi-sœurs.

Un coup du sort les rapprochera, mêlé à un même désir : celui de survivre dans les ténèbres.
Et de ne surtout pas succomber aux promesses du dieu-dragon Déchu.

Mon avis sur la saga

Cette saga nous dépeint un univers de dark fantasy. Nous sommes plongé dans un monde peuplé de dragons et de démons. Je n’ai pas l’habitude de lire ce genre de roman et ce fut une belle découverte. Il est rare de voir une histoire du point de vue des « méchants », et j’avoue avoir trouver ça très intéressant. les personnages ne sont pas si mauvais qu’il le paraissent. Ils ne sont pas manichéens. Ils ont leur part sombre mais pas uniquement. J’ai beaucoup apprécié cela.

Ensuite, en ce qui concerne l’histoire, elle est très intéressante et très prenante. J’ai avalé le premier tome assez rapidement, il était difficile de le lâcher et au bout de celui-ci, on est content de posséder la suite pour ne pas rester sur notre faim !

La chance, si vous souhaitez découvrir cette saga, c’est que deux des trois tomes sont déjà sorti. On évite donc la frustration de l’attente de la sortie du tome 2 … mais pas celle du tome 3 puisqu’il n’est pas encore sorti.

Quant à l’écriture, elle est fluide, simple mais réfléchie, très agréable à lire. Manon maîtrise très bien son sujet.

C’est une belle découverte que je vous recommande si vous aimez le coté sombre de la fantasy ou que vous désirez vous initiez à la dark fantasy.

Chtonya Verse

Présentation de l’éditeur

Dans une histoire normale, il incarnerait le sombre méchant supposé mourir à la fin dans un affrontement épique contre un beau et vertueux héros. Le problème : quelqu’un (qui n’a subi aucune menace…) a décidé de lui donner le rôle principal de ce récit. Après tout, le bien, le mal, c’est une affaire de point de vue ! L’Ar’narakhe Nechtaàn est aussi ambitieux qu’égocentrique. Son but : détrôner Bélial et devenir le Sat’han de l’Envie. Son problème : il est scellé dans le corps d’un mortel et son ancestral ennemi choisit justement ce moment pour réapparaître… Et s’il n’y avait que ça…

Mon avis:

A nouveau, Manon nous plonge dans un univers de dark fantasy. Cette fois, nous sommes en présence de démons, de vampires, de sorcières. C’est un univers dont j’ai un peu plus l’habitude mais j’ai trouvé ici une nouveauté : une nouvelle mythologie bien construite et recherchée. On est loin de l’affrontement entre le bien et le mal. Qu’est-ce que ça fait du bien de lire ce genre de chose !

J’ai adoré le personnage de Nechtàan, c’est un personnage comme je les aime : méchant, vulgaire mais avec un sens de l’humour juste génial ! Les autres personnages sont également très intéressants. Ils sont fouillés et réfléchis…

Quand à l’histoire, elle est menée à tambour battant. Il y a peu de répi, l’intrigue est maîtrisée. Il est difficile de le lâcher Cependant, j’ai eu du mal à me concentrer sur le tome 2, car j’ai eu beaucoup de chose à faire ces dernières semaines et j’ai bien l’impression que ça m’a un peu gâché la lecture… Néanmoins, j’ai passé un super moment de lecture, car j’adore cet univers particulier.

J’ai un petit bémol pour le tome 2, jai été un peu déçue par une chose : Nechtàan n’est pas assez présent à mon goût !

Bratva:

Je ne vais pas vous en parler car je ne l’ai pas lu et que je ne compte pas le lire. L’intrigue ne m’intéresse pas. Ensuite, Manon a rompu son contrat avec les éditions Sharon Kena et donc le livre ne sera plus édité. Cependant, voici la quatrième de couverture.

Quatrième de couverture:

Rayna est l’ombre du cartel Aslanov. Elle est celle qui exécute les traitres, les balances, celle qui répand la terreur chez leurs ennemis par ses œuvres macabres. Pour elle, la mort est un art et les cadavres, une matière première indispensable. Rayna est un monstre, et elle le vit bien.

Eleyna est la fille unique de Vassily Aslanov. Élevée dans un monde violent, ses valeurs morales sont viciées, mais pas autant qu’elle l’aimerait. Rayna la fascine et la dégoûte à la fois. Ou plutôt : elle l’obsède et a désespérément besoin d’elle. Le problème, c’est que la tueuse ne se laisse pas approcher facilement, et Eleyna va devoir employer les grands moyens pour parvenir à ses fins…

Réservé à un public averti.

Conclusion:

Si vous chercher un univers nouveau et sombre, si vous aimez les histoires fascinantes et les personnages atypiques, ces romans sont pour vous !

J’aime découvrir de jeunes auteurs de talents, et quand ils sont belges, ça me plait encore plus. Je n’ai fait que survolé le monde littéraire de Manon, je vous laisse donc le soin de l’approfondir en lisant ses romans… Je vous souhaite bonne lecture !

Nous vous souhaitons un joyeux Noël !

La soupe de concombres

Nous rentrons dans l’automne et le temps des soupes est arrivé !

Je vais vous faire part de la recette de mon potage préféré : la soupe de concombre ! (oui je sais ce n’est pas un légume de saison, mais c’est celui que j’aime le plus).

De plus , utilisant des produits ne contenant pas de lactose, elle convient parfaitement à ceux qui ne le tolère pas.

Ingrédients :

deux oignons coupés en morceaux

deux concombres coupés en morceaux

Sel, poivre, ail et deux cubes de bouillon de légumes (ceux que j’utilise ne contiennent pas de lactose et sont de la marques Maggi)

Eau

Étapes :

Coupez les oignons et faites les revenir dans une casserole avec un filet d’huile d’olive.

Coupez les concombres et faites les revenir avec les oignons.

Recouvrez les légumes d’eau.

Rajoutez le sel, le poivre, l’ail et le bouillon de légumes.

Laissez mijoter, une fois les légumes cuits, mixez le tout …

Réajustez l’assaisonnement et dégustez !

Petits conseils personnels :

J’aime rajouter un peu de crème fraîche liquide pour donner un effet velouté. Je prends toujours la crème fraîche sans lactose (diléa).

Et j’adore rajouter du fromage râpé (sans lactose) pour lui donner un effet plus consistant. Par ailleurs, il m’est aussi arrivé de rajouter du fromage frais de type philadelphia (il en existe également sans lactose). Mmmmmm un délice !

 

Même Bouriquet aime ma soupe… il a bu toute sa tasse !

 

Bon appétit 😉

Mes dernières petites folies !

Ces derniers temps, je me suis fait quelques petits plaisirs.

Je vais vous présenter mes dernières acquisitions 😀😁 mais je vous rassure, il n’y a rien de futile !

Primark

Un petit tour chez Primark,  j’en sors avec un nouveau pyjama et un nouvel étui pour mes lentilles.

Mon pyjama est trop canon ! Je ne pouvais pas passer à côté. Pourtant, ce n’est qu’un simple pyjama pantalon/t-shirt. Mais son plus réside dans son motif : Alice au pays des merveilles ! Il m’a tapé dans l’œil et pour le prix je ne pouvais pas le laisser dans le magasin. De plus, mes pyjamas d’automne commencent à se faire vieux, il était temps de les changer…

Continuant mon tour dans le magasin, je suis tombée sur un tourniquet rempli d’accessoires, et « que vois-je ? » des étuis à lentilles ! Mais pas n’importe lequel, ils avaient une forme de chat. Impossible de ne pas craquer !!!

IMG_20171031_195141165 (1)

Qu’en pensez vous ? C’est tout moi non ? Je ne pouvais pas non plus le laisser là. J’avais besoin d’une nouvelle boite, et puis pour 1,50€…

Undiz

J’ai continué mon tour de lèche vitrine et je suis entrée dans un magasin dans lequel je ne rentre jamais : Undiz. Je me suis promenée dans la boutique et le flash : une culotte ayant comme motif le chat d’Alice au pays des merveilles. Ce jour là devait être mon jour de chance : il y avait ma taille. Donc, je suis passée à la caisse avec une nouvelle culotte. J’avoue avoir hésité à vous en parler car je n’ai pas l’habitude de montrer mes slips à tout le monde, mais là, je l’aime d’amour :p

IMG_20171031_195459346

Nyx

Ma promenade m’a ensuite menée chez Nyx et là j’ai cru devenir folle… la marque a ouvert une nouvelle boutique près de la Rue Neuve à Bruxelles.

J’ai eu droit a un accueil chaleureux et des conseils avisés. Je m’y suis sentie à l’aise et j’ai bien envie d’y revenir. Cependant, le magasin a ouvert ses portes très récemment. Du coup, j’ai un peu peur que ça ne tienne pas sur le temps et que le service décline. On verra dans quelques mois quand j’y retournerai.

Voici ce que j’ai acheté : la palette Wicked Dreams (les fards sont sublimes), une poudre de finition transparente, un blush pour me donner meilleur mine (car le teint cadavre même avec le fond de teint, ça ne le fait pas trop), un illuminateur (toujours pour donner un peu d’éclat à ma mine un peu déconfite), des pinceaux tous doux et un rouge à lèvres liquid Swede trop magnifique…

Je vous ferai un nouveau billet quand j’aurai testé ces produits. En tout cas, j’en ai eu beaucoup d’échos positifs. Maintenant, c’est à mon tour de me faire ma propre idée.

Rosegal

Et voilà j’ai fait le tour de ce que j’ai acheté à la rue neuve… J’ai également fait des achats en ligne, sur le site Rosegal.

J’avais envie de me racheter des corsets, car ayant pris du poids ces derniers temps, je ne rentre plus dans ceux que j’ai déjà. Après 1 mois d’attente, j’ai enfin reçu toutes les pièces que j’avais commandées (deux corsets, une jupe et une paire de boucles d’oreilles).

Les corsets ne sont pas trop mal. Le rapport qualité prix est plus que satisfaisant. Ils sont conformes à la description, les couleurs sont jolies. Je ne vais pas dire qu’ils sont confortables, car tout le monde sait que ce genre de vêtements sont rarement confortables. Cependant, ils se portent vraiment très bien.

Les boucles sont assez mignonnes, je les aime beaucoup. Elles font un peu cheap à coté de mes perles mais pour moins de 2 €je ne vais pas faire la fine bouche !

Quant à la jupe, je vais devoir perdre un peu de poids car la taille est un peu trop juste. Je me sens serrée dedans. Néanmoins, elle est conforme à la photo.

Franchement, pour le prix, je suis assez étonnée. Je referai peut-être une commande. Mais il faut être patient car les colis mettent du temps à arriver.

Un atelier clandestin

Un autre achat réalisé en octobre est une jupe crayon type année 50 de la marque Miss Candyfloss. J’ai eu un vrai coup de cœur pour cette dernière. Elle est super jolie originale et agréable à porter.

Je l’ai trouvé dans une superbe boutique à Jambes (Namur) : « L’atelier clandestin« . Cette caverne d’Ali Baba est tout ce que j’aime. Les collections choisies par la patronne sont dans mes goûts et il y en a pour toutes les bourses. Cependant, les portes ne sont ouvertes que deux jours par semaine (le samedi et le dimanche) cela réduit beaucoup l’occasion d’y faire un tour…

Bref, pour en revenir à la jupe, elle est top. Elle fait son effet vintage avec une paire d’escarpins ! Elle est super féminine et met les formes en valeurs. J’en suis amoureuse !

https://www.facebook.com/latelierclandestinboutique/

Sweet P

Pendant les congés d’automne, avec mon amoureux, nous avons fait la visite de la ville de Gand. Et par la même occasion, j’ai découvert une nouvelle boutique comme je les aime : Sweet P. Je les suivais déjà sur facebook mais je ne m’étais jamais rendue dans la boutique. Maintenant, c’est chose faite ! J’ai hâte d’y retourner. L’accueil a été très agréable.

Ne comprenant pas très bien le néerlandais, j’ai quand même réussi à communiquer avec la vendeuse en parlant anglais. Toutefois, la gérante parle très bien français et est de bons conseils. On y trouve donc des vêtements d’inspiration années 50, des accessoires, des sacs à main et également un atelier de piercing.

Dans cette boutique, j’ai craqué pour deux pantalons tailles hautes bleus de la marque House of Foxy. Ils sont très confortables, mais ils sont un peu long. Je vais devoir les porter chez la couturière afin de faire un ourlet. Pourtant perchée sur des escarpins de 12 cm, ils sont parfaits… malheureusement, je ne tiens jamais toute une journée chaussée de cette manière.

 

Une tasse de thé ?

J’ai également poussé la porte du « Palais des thés ». C’est là-bas que j’achète en général mes thés. Je suis tombée à cours de certains d’entre eux. J’ai donc été faire le plein !

  • Le thé des lords est un earl grey. J’aime prendre ce thé noir, le matin au petit déjeuner. Son parfum de bergamote est agréable. Je l’aime beaucoup.
  • Le thé au jasmin est un grand classique.
  • Le jardin d’eau est une infusion très fruitée. C’est un mélange de papaye, de melon et de baie goji. C’est une infusion que j’aime aussi bien froide que chaude. Il est vrai que c’est une infusion plus propice à boire en été, mais elle est tellement bonne que j’aime en boire même en hiver :p

J’ai également reçu deux échantillons de thé de Noël : l’infusion n°25 que je connaissais déjà et qui est délicieusement épicée. Et leur exclusivité pour les fêtes : le thé des gourmets. Je l’ai goûté ce matin au petit déjeuné et mon dieu qu’il était bon ! C’est un thé noir avec des éclats d’amandes, de la cerise et des airelles. Je sais maintenant ce que je vais m’acheter cet hiver pour mes moments thé / lecture.

J’ai également craqué pour deux thés achetés dans une autre boutique qui faisait une liquidation des stocks sur les Kusmi tea. J’ai acheté Anastasia (earl grey citron et orange) et le thé noir aromatisé à la violette… Ils sont délicieux !

 

Achats livresques :

Un bon mois, n’est pas un bon mois sans quelques livres ! Cependant, j’essaie de ne plus en acheter trop souvent. Mais je suis faible et je craque de temps en temps…

Voici donc quelques titres récemment acquis :

  • Chéloĩdes de Morgane Causarieu (ma prochaine lecture)
  • Le déchu (tome 2 des Légendes Faes) de Manon Elizabeth d’Ombremont  : lecture de dark fantasy très agréable.
  • Apocryphe, un artbook de Fleurine Rétoré raconté par Sophie Jomain. Une pure merveille visuelle et poétique.
  • Elvira Time tome 3 de Mathieu Guibé : excellent comme toujours, je pense même que c’est mon tome préférée de la saga.
  • Séduction maudite de Stéphane Soutoul : très bon thriller romantique, j’ai passé un passionnant moment de lecture.
  • Celle qui murmurait à l’oreille du mec en costard de Laetitia Constant : Sympathique histoire mais qui au final ne casse pas des briques. Cependant, c’est agréable à lire et on passe un bon moment de détente.
  • Putain de chat (tome 3) de Lapuss : drôle et émouvant mais peut-être le moins bon des trois tomes.

 

Autres achats :

Avec l’âge, ma vue a baissé. Le temps de changer les verres de mes lunettes était donc venu. Je me suis donc rendue chez l’opticien et tant qu’à changer mes verres autant changer de monture également. Je n’en pouvais plus de celle que je portais. J’ai été chez Hans Anders à Tournai et j’ai été entièrement satisfaite du service que j’y ai reçu. Un personnel sympa, un conseil professionnel, bref, un service qui donne envie d’y retourner. J’ai également acheté une paire de lunettes solaire adaptée à ma vue.

IMG_20171027_113341547
Et oui, elles sont violettes… Je n’ai pas réussi à résister à l’appel du mauve 😀

Voila, je pense avoir fait le tour… je sais c’est bien futile. Toutefois, certaines choses devenaient vraiment indispensables.

Néanmoins, ça fait du bien de penser à soi et de prendre soin de sa personne… Donc je n’ai qu’une seule chose à vous dire : faites-vous du bien et craquez de temps en temps !

Il a la classe, n’est-ce pas? 😀

Sels de bain « fait maison »

Depuis toujours, j’adore faire la sirène dans ma baignoire. Prendre un long bain chaud rempli de mousse avec de la musique douce, un bon verre de vin blanc ou d’hydromel et quelques douceurs à grignoter, est l’un de mes moments préféré.

J’aime agrémenter ce moment avec d’autre chose que du bain moussant. Je rajoute parfois des sels de bains « fait maison ». Je vais partager avec vous mon secret pour des sels de bain à l’agréable odeur de noix de coco !

Qu’avez-vous besoin ?

Pour cela vous allez avoir besoin de gros sels de mer, d’huile végétale (ici, de l’huile d’avocat), de l’arôme de noix de coco et du bicarbonate de sodium alimentaire. Vous avez également besoin d’une grosse boîte de type tupperware et de bocaux stérilisés.

Comment faire ?

Dans une grande boite de type Tupperware, mettez deux doses de gros sels et une dose de bicarbonate alimentaire.

Fermez la boîte et secouez. Ensuite, rajoutez 4 bouchons d’huile végétale. Refermez la boite et secouez vivement.

Dernière étape, rajoutez une trentaine de goûtes d’arôme de coco. Secouez à nouveau la boite.

IMG_20171026_125507862

Le sel est prêt ! Il vous suffit maintenant de le placer dans les bocaux pour les conserver et de vous couler un bon bain relaxant.

IMG_20171026_130115191

Variante ?

Vous pouvez utiliser des huiles essentielles à la place de l’arôme. Cependant, il faut les diluer dans du miel.

Bouriquet est terrifié à l’idée de prendre un bain … mais ça le rassure de savoir qu’il sentira bon la noix de coco 😀

 

Mousse au chocolat de Tigrou (sans lactose)

Une envie sucrée ? Vous avez du chocolat, de la crème fraîche entière et des œufs dans votre frigo ? Vous avez tout ce qu’il vous faut pour faire une délicieuse mousse au chocolat.

Ingrédients:

200 g de chocolat noir ou au lait (personnellement, j’adore la faire avec du Toblerone mais pour ma belle-fille, je la fais avec du chocolat noir sans lactose 70% cacao de la marque Boni bio de chez Colruyt)

25 cl de crème fraîche entière (je prends en général la crème fraîche Diléa sans lactose)

4 blancs d’œufs

120 g de sucre fin

Etape:

Montez les blancs d’œufs en neige en ajoutant au fur et à mesure 20 g de sucre et montez la crème fraîche en chantilly en incorporant petit à petit 100 g de sucre.

Faire fondre le chocolat au bain-marie.

Incorporez la chantilly dans les blancs d’œufs en faisant attention de ne pas les casser (faire un mouvement de bas en haut avec une maryse)

Ensuite ajoutez le chocolat fondu toujours en effectuant un mouvement circulaire du bas vers le haut. Faites bien attention d’obtenir un mélange homogène.

Laissez pauser au frigo quelques heures et puis dégustez !

Bon appétit !!!!!!!!